JUNEAU, DÉCORATION-PEINTURE            LIVRAISON GRATUITE SUR ACHAT DE 100$ ET PLUS **voir détails

LIVRAISON GRATUITE SUR ACHAT DE 100$ ET PLUS

 
 
0 0,00 $

Vous n'avez pas d'articles dans votre panier.

 

Comment peindre du bois? | Étapes et Conseils

Comment peindre du bois? | Étapes et Conseils

Peindre un meuble, qu'il soit ancien ou neuf, en bois ou en mélamine, est un des projets de décoration les plus courants. La raison est simple: vous avez un meuble ou une surface qui a du potentiel, mais la couleur ou la finition ne vous convient pas. 

Comme vous vous en doutez, peindre du bois n’est pas chose facile, mais avec un peu de patience et une bonne technique, vous pourrez redonner vie à vos vieux meubles usés ou tout simplement ajouter du pep à vos armoires, meubles et portes. 



Avant de commencer votre projet de peinture, il est important de vous renseigner sur le type du bois à peindre et d’investir dans des outils et de la peinture de qualité afin de garantir les meilleurs résultats. Par la suite, nous vous expliquerons comment obtenir une finition professionnelle sans avoir à dépenser une fortune

Les outils nécessaires pour réaliser votre projet 

Le matériel nécessaire dépend du design et de la finition que vous souhaitez obtenir ainsi que  de l'état de votre surface de bois. Il est important de prendre ces facteurs en compte avant d'acheter le matériel et de commencer votre projet. En général, pour peindre une surface de bois, vous aurez besoin de l'équipement suivant:

Comment teindre son patio en bois? 

Étapes pour peindre du bois 

  1. Préparation de la surface

Aussi évident que cela puisse paraître, il s’agit tout de même de la partie la plus négligée lors des travaux de peinture. Et pourtant, c’est l’une des étapes les plus importantes pour peindre une surface de bois et obtenir une finition de qualité. 

Dans ce sens, nous vous conseillons de prendre votre temps pour préparer votre bois puisque cette étape améliore l'adhérence de la peinture et offre un fini durable.  Au préalable, les surfaces de bois doivent être nettoyées, poncées et apprêtées. Dans cet ordre.

  • Nettoyer le bois

Il n’y a rien de plus agaçant et embêtant pour un peintre que peindre une surface sale, huileuse ou graisseuse. D’ailleurs une surface qui n’a pas préalablement été lavée peut empêcher l'adhérence de la peinture, retarder le temps de séchage et provoquer un jaunissement de la peinture.

C’est pourquoi il est important de bien nettoyer la surface de bois ou le plancher à peindre afin d'éliminer les taches de graisse et la saleté. Vous pouvez commencer par passer un coup d’aspirateur suivi par un balayage à l’aide d’un chiffon humide. Par la suite, il est recommandé d’appliquer un dégraisseur afin d'éliminer les taches d’huile, de graisse et autres contaminants.

Il se peut aussi que vous ayez des résidus de peinture sur le bois. Dans ce cas, il faut s’assurer de bien enlever la peinture restante à l’aide d’un couteau à mastic. Assurez-vous de gratter le plus de peinture que possible sans trop vous préoccuper des petites taches de peinture résiduelle puisque le ponçage les éliminera. Si la peinture ne s'enlève pas facilement, utilisez un décapant. Laissez le bois sécher complètement avant de procéder à l’étape suivante.

  • Poncer le bois

Il est primordial de poncer la surface de bois avant l’application de toute matière. Le ponçage assure une surface lisse tout en augmentant la porosité et vous débarrasse des particules indésirables.  

Avant de commencer, vérifier que le bois est bien sec. Ensuite, commencez par les parties de la surface les plus rugueuses et utilisez un papier de verre à très gros ou gros grain (40  à 60). L'idée est d’effectuer un dégrossissage de ces parties. Pour les surfaces moins rugueuses ayant peu d’imperfections, réalisez le ponçage avec un papier de verre à grain moyen (80 à 120). Pour terminer, utilisez un papier sablé avec un grain fin de 150 ou plus pour garantir une finition de qualité et une surface lisse nécessaire pour appliquer l’apprêt ou la peinture.

Pendant cette étape, assurez-vous de travailler dans le sens du fil du bois. Aussitôt le ponçage terminé, utilisez un aspirateur pour éliminer la poussière, puis essuyez à nouveau la surface avec un chiffon humide.

Conseils pour bien poncer le bois

  • Toujours poncer dans le sens du grain du bois ;
  •  N’utilisez pas une brosse métallique ou une laine d’acier, car elles peuvent endommager la texture du bois ;
  • Évitez d’insister au même endroit et n’appuyez pas trop fort pour éviter de faire des creux ; 

  • Boucher les fissures/trous

Une surface de bois dispose souvent de plusieurs fissures ou trous. Ces derniers rendent le travail plus difficile et donnent un résultat moins satisfaisant donc il est recommandé de les réparer. Pour ce faire, vous pouvez appliquer de la pâte à bois à l’aide d’une spatule.

Utilisez une spatule ou un couteau à mastic flexible et remplissez complètement la fissure ou le trou avec de la pâte à bois. Il vaut mieux en utiliser trop que pas assez dans cette étape, car certaines pâtes à bois ont tendance à se retirer en séchant. Lissez le tout avec votre spatule puis laissez durcir. Une fois la surface sèche, poncez délicatement la pâte avec du papier de verre à grain fin.

  • Appliquer du ruban à masquer sur les parties de la surface que vous ne souhaitez pas peindre

Si vous désirez garder une partie de votre meuble, plancher, porte… intacte, utilisez du ruban à masquer afin de protéger les parties du bois que vous ne voulez pas peindre. Il est conseillé d’acheter du ruban adhésif à base de latex spécialement conçu pour la peinture. Ces types de rubans adhèrent bien au bois et sont conditionnés pour éviter toutes infiltrations ou glissement de la peinture.

  1. Appliquer la peinture  

Une fois que votre surface de bois est préparée, c’est le temps de passer à l’action. L’application de la peinture se fait en plusieurs étapes:

  • Choisir le type de peinture

Tout ce qui concerne le choix de couleur, texture, fini… est une décision personnelle qui relève des préférences de chacun. Par contre, au niveau du type de peinture, il est conseillé d’utiliser des peintures au latex, c’est-à-dire à base d’eau, pour peindre du bois.

C’est à vous aussi de choisir le type de fini que vous préférez, que ce soit un fini mat, satiné ou brillant. Sachez que les peintures brillantes scintillent lorsqu’elles sont exposées à la lumière, tandis que les peintures mates absorbent la lumière et masquent les imperfections. 

Peu importe le type de peinture et les produits que vous utilisez, privilégiez les peintures et produits de bonne qualité afin d’obtenir un fini durable qui perdure dans le temps. 

  • Appliquer une couche d’apprêt

Par sa nature poreuse, le bois absorbe la peinture de façon inégale, donc, appliquer une couche d’apprêt scelleur avant de peindre est une étape cruciale. En effet, l’apprêt vous permet d’égaliser le grain de bois afin d’obtenir un fini uniforme et des couleurs vives. Il vous aide aussi à dissimuler quelconques taches, dommages causés par la fumée, etc.

L’application de l’apprêt est très simple. Vous n’avez qu'à appliquer une ou plusieurs couches uniformes à l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau tout en respectant les instructions du produit en ce qui concerne le temps de séchage et le nombre de couches à appliquer. Assurez-vous que la dernière couche d’apprêt soit complètement sèche avant de commencer à peindre.

Conseils pour bien appliquer votre apprêt:

  • Donner le temps à votre apprêt de bien sécher avant d’appliquer la peinture ;
  • Pour les bois foncés, il est préférable d’appliquer plusieurs couches d’apprêts ; 
  • Il vaut mieux utiliser des apprêts gris pour une peinture plus foncée et d’autres blancs ou transparents pour des couleurs de peinture plus claires ;
  •  Pour le bois, il est préférable d’utiliser un apprêt à base d’huile car le latex risque de faire relever le grain de bois.

  • Peindre le bois

Vous voilà enfin au stade tant attendu, la peinture du bois. Vous pouvez utiliser un pinceau ou un rouleau, selon la taille de la surface que vous désirez peindre.

Peindre avec un pinceau

Si vous utilisez un pinceau, investissez dans un pinceau de qualité dont les poils ne sont ni trop gros ni trop rudes. Avec un pinceau bien imbibé de peinture, peinturez votre surface du haut vers le bas. Assurez-vous de peindre dans le sens du grain du bois, en un coup de peinture complet de bout en bout. 

Brosser légèrement et en une seule direction, cela élimine l’apparence des coups de pinceau. Appliquez autant de couches de peinture nécessaires à l’obtention du résultat désiré.

1.Peindre avec un rouleau 

Si vous choisissez de peindre avec un rouleau, optez pour des rouleaux plus petits qui sont plus faciles à manipuler. Là aussi, il est mieux d’investir dans un rouleau de qualité.

Appliquez votre peinture avec peu de pression afin d'éviter l’apparition de marques de rouleau non voulues. Finalement, passez un coup de rouleau presque sec sur la surface que vous venez de peindre afin de réduire les marques et d’éliminer l’excès de peinture.

  • Truc de pro: Si vos travaux de peinture s’étalent sur plusieurs jours et que vous voulez gagner du temps de nettoyage, placez les brosses et rouleaux dans un sac à plastique scellé et mettez-le dans le réfrigérateur. Ceci les gardera humides. 

2. La finition

Aujourd’hui, beaucoup de peintures contiennent des matières protectrices qui aident à protéger la peinture contre l’eau ou l’usure. Cependant, il est conseillé d’ajouter une couche de protection supplémentaire à votre bois pour garantir sa pérennité dans le temps et sa résistance contre les aléas. Les vernis d’aujourd’hui offrent plusieurs choix de finis. Vous aurez donc l’opportunité d'obtenir le fini désiré pour votre projet.

3.Vernir le bois

L’application du vernis protège votre surface et garantit un fini lisse et agréable. Il permet à la couche de finition de coller plus uniformément à la surface du bois.

Le vernis est un peu plus dense que la peinture donc il est préférable de tapoter doucement le pinceau pour enlever l’excès de vernis. Ensuite, passez des coups de pinceau, en évitant les bulles et les gouttes.

Afin d’obtenir une finition douce au toucher et une bonne adhésion, poncez légèrement avec un papier sablé à grain fin entre les couches de vernis. 

  • Finition du bois

La couche de finition est une sorte de revêtement final qui protège votre bois. Cette dernière étape consiste à appliquer une couche de finition qui garantira une protection maximale de votre bois, surtout si ce dernier subit une certaine exposition (porte dehors, patio, etc.). Suivez les directions mentionnées sur votre produit et appliquez votre couche de finition jusqu’à ce que vous soyez satisfait du résultat.

Conseils post-peinture   

  • Maintenant que votre travail est terminé et que le plus dur est passé, il est tout de même important de respecter le temps de séchage de votre peinture. 
  • Si vous avez peint votre plancher, il est d’encore plus crucial de respecter le temps de séchage de votre peinture et cela, en évitant tout déplacement sur le plancher durant les 24 à 48 heures qui suivent l’application de la peinture. Vous devez également faire attention aux chaises ou meubles qui peuvent facilement rayer la surface fraîchement peinte.
  • Finalement, prenez du temps pour entretenir votre travail. Il est normal qu’au bout d’un certain temps vous commenciez à remarquer quelques signes d’usure sur vos meubles, planchers ou portes… Mais ce n’est pas un problème. Pensez à conserver le restant de la peinture que vous avez utilisé et recouvrez les zones qui vous paraissent usées ou endommagées. Inutile de poncer lorsqu’il s’agit d’une petite surface.

Catégorie

Mot(s)-clé(s)
Par L'équipe des experts en peinture Juneau